FRANCE GALOP - 30-09-2017

GARLINGARI sur les traces de CIRRUS DES AIGLES

GARLINGARI sur les traces de CIRRUS DES AIGLES

Le 6ans Garlingari (Linngari) a remporté dans le Qatar Prix Dollar (Gr2) la 9ème victoire de sa carrière pour un total de 52 sorties. Le pensionnaire de Corine Barande-Barbe, dont il porte les couleurs, a galopé depuis le départ à côté de l’animateur anglais Robin of Navan (American Post) et même s’il a semblé un moment dominé, il a su repartir sous les sollicitations de Stéphane Pasquier pour battre Subway Dancer (Shamardal) d’une demi-longueur devant le 3ans Salouen (Canford Cliffs), bon finisseur sur ce parcours des 2.000 mètres.

C’était la neuvième fois que Stéphane Pasquier, auteur d’un doublé samedi puisqu’il a aussi été associé à The Juliet Rose (lire plus bas), montait Garlingari, et c’était leur quatrième victoire en six sorties communes depuis avril 2016.

Pour Corine Barande-Barbe, c’est un quatrième succès dans le Qatar Prix Dollar après les trois précédents signés par Cirrus des Aigles (également disqualifié de la première place après enquête dans l’édition 2014). Le vétéran a fait preuve d’une grande pugnacité pour ainsi supporter plusieurs attaques puis trouver les ressources nécessaires pour s’imposer. L'entraîneure a déclaré : « Je l'ai élevé, il m'appartient et je l'entraîne, c'est un triple bonheur. J’ai déjà remporté cette course trois fois avec Cirrus des Aigles. C'est un pur bonheur de remporter cette course avec un autre cheval cette année. De toute manière, les courses, ce sont du rêve et du bonheur à la fois. Il affrontait un lot relevé aujourd'hui. La course est allée à un bon train, il y a eu une vraie lutte et nous avons gagné donc tout va bien ! Il pourrait éventuellement aller sur le Prix du Conseil de Paris ou bien à Hong-Kong où il avait déjà bien couru. Et pourquoi pas les Champions Stakes en 2018, là il est encore trop jeune (rires) ! »

Co-élevé par son propriétaire-entraîneur, Garlingari est un fils de la jument Garlinote (Poliglote), placée de Groupe 3 à 2ans avant de continuer sa carrière dans les handicaps. Garlingari a suivi une trajectoire très différente puisque s’il a couru à 2ans, il a gagné sa première sortie au bout de dix courses, en février de son année de 3ans, à Cagnes dans un handicap en 35kg de valeur. Plusieurs fois placé de Listed la même saison, il a disputé son premier Groupe, le Prix du Conseil de Paris (Gr2), à l’automne de ses 3ans, terminant quatrième sur quatre… Il n’a remporté qu’une course à 4ans, une Listed disputée en novembre à Lyon-Parilly, mais s’est pleinement révélé l’année dernière au printemps en remportant coup sur coup le Prix Exbury (Gr3) puis le Prix d’Harcourt (Gr2). Il n’a jamais terminé plus loin que 5ème lors de ses douze sorties en 2016, sans pour autant avoir observé une pause au cours de l’hiver puisqu’il avait couru sans réelle interruption jusqu’en août, avant d’échouer à Hong Kong, son seul faux pas de l’année 2016.

Cette année, on ne l’a revu qu’en juin, et il accumule depuis les places au top-niveau, signant dans le Qatar Prix Dollar sa deuxième victoire de la saison…

Un an après avoir remporté le Qatar Prix de Royallieu (Gr2) à l’âge de 3 ans, The Juliet Rose (Monsun) a confirmé à la lutte malgré une préparation contrariée puisque son entraîneur Nicolas Clément espérait initialement tenter sa chance dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1), trois semaines plus tôt –elle a terminé troisième de cette course l’an dernier. La pouliche n’avait couru qu’une seule fois cette année avant d’aborder une nouvelle fois la piste de Chantilly, qu’elle semble apprécier particulièrement puisqu’elle a désormais gagné quatre fois en six sorties sur ce tracé. Vite en tête, elle a repoussé jusqu’à la fin l’attaque de la 3ans Listen In (Sea The Stars), qui l’avait suivie le long de la corde et a mis du temps à trouver son jour, et l’autre 3ans Kitesurf (Dubawi), qui l’a attaquée de bonne heure après avoir galopé près des leaders.

The Juliet Rose s’est imposée d’une courte encolure, et Kitesurf a terminé à seulement une tête de la deuxième. Le temps de la gagnante, 2’35’’55, est plus long de plus de quatre secondes à celui qu’elle a réalisé l’an dernier en gagnant avec trois longueurs d'avance. Achetée yearling pour 650.000€ en août 2014 par Mayfair Speculators, qui représente en particulier les intérêts du Sud-Africain Markus Jooste, The Juliet Rose est la première fille de Dubai Rose (Dubai Destination), une double lauréate de Listed, et en particulier du Derby Suisse, sous l’entraînement de Henri-Alex Pantall et pour la casaque de Guy Heald, éleveur de The Juliet Rose.

Également gagnant l'année dernière dans le cadre de cette même réunion, Taareef (Kitten's Joy) a confirmé dans cette nouvelle édition du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) sur la distance de 1.600 mètres malgré sa corde 9 au départ, en dehors de tous ses adversaires. Dans la foulée de son succès du Qatar Prix du Cadran (Gr1) avec Vazirabad (Manduro, lire notre article), qui faisait déjà suite à sa victoire dans le Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Gr1-PA) avec Muneera (Dormane), Christophe Soumillon a donc signé un troisième succès malgré un parcours difficile. Ce lauréat des Prix Bertrand du Breuil (Gr3) et du Prix Messidor (Gr3), deuxième dernièrement du Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), a placé une longue accélération pour passer le peloton en revue et s'imposer par plus d'une longueur devant le 3ans Buthela (Acclamation), bon finisseur après avoir dû patienter dans le dos des leaders.

Après la victoire de son pensionnaire, Jean-Claude Rouget a déclaré : « Taareef n'a pas eu l'attitude de l'autre jour. Il n'a rien fait aujourd'hui. Il n'a pas sué une goutte. J'étais un peu inquiet avec son numéro de corde, il a dû galoper à l'arrière-garde. Mon pensionnaire n'avait pas de gaz pour filer et il aurait été suicidaire de faire un gros effort en partant. Il peut recourir cette année car il a commencé son année tard. Nous allons voir ce qu'il va courir avec l'équipe de Shadwell. Il n'y a plus beaucoup de possibilité en dehors la course de Hongkong qui est difficile [Longines Hong Kong Mile, ndlr], les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) qui sont dans trois semaines ou la Breeders Cup. »

Taareef a été acheté yearling pour 675.000$ aux USA par son propriétaire, le cheik Hamdan Al Maktoum. Son père Kitten’s Joy faisait partie des meilleurs chevaux de gazon outre-Atlantique avant d’entrer au haras. Taareef avait échoué dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) l’an dernier mais il avait terminé sa saison par une victoire éclatante dans le Prix Daniel Wildenstein (Gr2), confirmée brillamment un an plus tard.

Élève de Khaled Abdullah entraîné par Pascal Bary, Ice Breeze (Nayef) s’est imposé à la lutte à l’arrivée du premier groupe du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le Qatar Prix Chaudenay (Gr2), championnat de 3ans sur 3.000 mètres. Lauréat du printemps du Prix Hocquart Longines (Gr2) sur 2.400 mètres et sur cette même piste de Chantilly, Ice Breeze a terminé ensuite 4ème du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), puis à la même place dans le Qatar Prix Niel (Gr2), dernière sortie avant ces débuts sur la longue distance.

Ice Breeze a suivi le leader Monreal (Peintre Célèbre) toute la route alors que le représentant de la reine d’Angleterre, Call To Mind (Galileo), galopait à ses côtés. Il est sorti progressivement de ce sillage et s’est attaqué au raider britannique qu’il a tenu en respect jusqu’au bout finalement. Le favori Darbuzan (Zamindar) est resté troisième à une demi-longueur.

Pascal Bary, l’entraîneur du gagnant, a commenté : « Je n’avais pas de doutes sur sa tenue. Il avait débuté sur 2.400 mètres, et je savais qu’il avait un frère qui a réussi sur ce type de distances. Il n’avait pas eu un bon parcours dans le Juddmonte Grand Prix de Paris, et la dernière fois, dans le Qatar Prix Niel, le terrain collant l’a vraiment gêné. Il a déjà eu une saison chargée, et je ne suis pas sûr qu’il recoure cette année, surtout qu’il n’aime pas les pistes lourdes. Il pourrait aller aux États-Unis l’an prochain. »

Cinquième produit de Winter Silence (Dansili), une sœur du champion Polish Summer (Polish Precedent) placée de Listed race à l’entraînement chez André Fabre, Ice Breeze a ainsi pour 2ème mère Hunt the Sun (Rainbow Quest), une propre sœur de deux chevaux ayant eux aussi réussi au meilleur niveau sur 2.400 mètres et sur plus long, Sunshack et Raintrap, deux gagnants du Prix Royal-Oak (Gr1) sur 3.100 mètres à Longchamp.

La première édition du Critérium des ventes d’octobre Arqana, une épreuve sponsorisée par le Haras de Bouquetot et dotée de 274.000 € grâce aux contributions des vendeurs et des acheteurs de cette vente de yearlings, est revenue à Dice Roll (Showcasing). Vendu 130.000€ par le haras d’Etreham pour l’éleveur Gestüt Zur Kuste AG, le poulain a alors été acheté par le courtier Amanda Skiffington mais c’est sous les couleurs de Giacomo Algranti que le poulain court désormais sous la responsabilité de Fabrice Chappet. Ce dernier a déclaré : « Dice Roll a l'avantage d'avoir beaucoup de vitesse et cela lui a permis d'effacer son numéro de corde en partant. De plus, ce n'est pas un poulain compliqué. Il a très bien accéléré à la fin pour l'emporter plaisamment. Cette course est une très bonne initiative. Nous sommes ravis de l'apparition de cette épreuve dans le programme. »

Gagnant à ses débuts à Maisons-Laffitte puis quatrième à Deauville dans le Prix François Boutin (L), Dice Roll a pris sa revanche au début du mois et a confirmé ici brillamment malgré son numéro 17 à la corde sur le parcours mouvementé des 1.600 mètres de Chantilly.

Dice Roll est le 4ème produit de Schlague (Pulpit), qui s’est imposée une fois à 4 ans, et son deuxième gagnant après Falcon (Falco), en valeur handicap 25,5.

C’est surtout sous sa troisième mère, Boréale (Bellypha), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) de Masarika sous les couleurs du Haras d’Étreham, qu’on retrouve du « caractère gras », c’est-à-dire des performers au niveau des Listed et des courses de Groupe, dont les bons Corre Caminos, Racinger ou encore Récital.

Damien de Watrigant a réalisé un carton plein dans le Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Pouliches de 4ans), un Groupe 1 réservé aux pur-sang arabes. Ses deux représentantes, Muneera et Jamaheer, ont pris les deux premières places. Les deux pouliches venaient d’en découdre à La Teste, dans le Prix Nevadour (Groupe 3 PA), Jamaheer finissant devant Muneera. Muneera, qui défend la casaque de Al Nujaifi Racing, a pris sa revanche, sur un terrain assoupli qu’elle affectionne. Damien de Watrigant a commenté : « Comme je l'avais dit précédemment, je pense que Muneera est supérieure à Jamaheer en terrain souple. Aujourd’hui, il a été mesuré à 3,6 au pénétromètre. Muneera est une jument dure, qui tient la distance. Or, Chantilly est un hippodrome dur et elle a su faire la différence. Jamaheer s'est retrouvée devant un peu tôt mais ce n'est pas la faute de son jockey. Elle est bien mais elle a un peu calé pour finir. Nous sommes premier et deuxième, il est difficile d'imaginer mieux ! »

A voir également :

FRANCE GALOP - 04-10-2017

Nouvelles dispositions sur le jugement des gênes en course

Nouvelles dispositions sur le jugement des gênes en course
Le Comité exécutif de la Fédération Internationale des Autorités Hippiques (FIAH) a adopté à l’unanimité le 3 octobre 2017 l’insertion dans l’accord international sur l’élevage, les courses et les paris, de dispositions sur le...

FRANCE GALOP / QATAR PRIX DE L'ARC DE TRIOMPHE - 02-10-2017

ENABLE en grande championne !

ENABLE en grande championne !
La 3ans anglaise Enable a totalement dominé le 96ème Qatar Prix de l'Arc de Triomphe et elle s'impose sans rival au sommet du turf européen cette année. La pouliche de 3ans Enable (Nathaniel) n’a laissé aucun doute planer dans la...

FRANCE GALOP - 01-10-2017

VAZIRABAD au sommet de son art !

VAZIRABAD au sommet de son art !
Battu de peu dans le Qatar Prix du Cadran 2016, Vazirabad a pris sa revanche samedi à Chantilly malgré une belle résistance de l'animateur Mille et Mille à l'arrivée de la course principale de la journée. Grand favori du Qatar Prix du...

COMMUNIQUÉ DE FRANCE GALOP - 28-09-2017

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe : le casting

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe : le casting
Dix-huit concurrents ont été déclarés partants jeudi matin dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), programmé dimanche 1er octobre à Chantilly. Tous les ténors de la saison attendus pour l’occasion ont répondu présent, et...

Communiqué ARQANA - 27-09-2017

SALSA BELLA, gagnante pour ses débuts hier à Bordeaux, passera à la Vente de l'Arc

SALSA BELLA, gagnante pour ses débuts hier à Bordeaux, passera à la Vente de l'Arc
Plaisante lauréate sur 1600 mètres pour ses premiers pas face à un lot très bien composé, la 2 ans SALSA BELLA a saisi une Wild Card de dernière minute et s’ajoute au catalogue de la Vente de l’Arc 2017 sous le lot 25. Préparée...

FRANCE GALOP - 25-09-2017

2 dernières Wild Cards complètent le catalogue de la Vente de l'Arc 2017

2 dernières Wild Cards complètent le catalogue de la Vente de l'Arc 2017
À quelques jours de la Vente de l’Arc, deux nouveaux milers viennent de rejoindre le catalogue grâce au système des Wild Cards. Présentée par Henri-Alex Pantall, BIJIN passera sur le ring sous le lot 35 . Âgée de 3 ans, cette...
Les réactions des lecteurs :
Ecrire un commentaire
Vous devez être identifié pour déposer un commentaire
Aucun commentaire posté