Christiane HEAD

Entraîneur - Galop

Christiane HEAD

Les coordonnées sont masquées, elles sont réservées aux professionnels membres du site.

Christiane Head dite "Criquette" (6 novembre 1948)

C’est l’histoire d’une passion, mais qui n’appartient pas qu’à Criquette.
Elle en a simplement hérité, comme on hérite de son patronyme. Pour elle, Head, c’est chevaux. Depuis quatre générations, les Head ont vécu, vibré, et fait briller les quatre lettres de leur nom au firmament des courses hippiques.


Christiane Head est née dans le sérail, issue d'une grande lignée d'entraîneurs : son arrière-grand père, son grand-père William et son père Alec figurent au palmarès des plus grandes épreuves. Toute la famille dirige l'un des plus importants élevages de France, tandis que son frère, Freddy, fut un grand jockey classique avant de se reconvertir avec succès comme entraîneur. Avec son frère Freddy et sa sœur Martine, elle s'occupent désormais de l'élevage familial au haras du Quesnay, en Normandie.

Après des études en Angleterre et un séjour en Espagne et une brève carrière de cavalière amateur, Christiane Head devient l'assistante de son père avant de s'installer à son compte en 1978.
Elle ne tarde pas à se mettre en évidence puisque dès 1979, elle s'adjuge le Prix de l'Arc de Triomphe avec Three Troïkas, une victoire marquée par le sceau familial, puisque la pouliche est élevée par son père, porte les couleurs de sa mère et l'emporte sous la monte de son frère.
En 1983, elle reprend le flambeau de la longue association entre sa famille et le clan Wertheimer, propriétaire de la maison Chanel (association qui prend fin en 2006), et en 1986 remporte un premier titre de tête de liste des entraîneurs en France. Présidente de l'association des entraîneurs français, à la tête d'un effectif de plus de 100 chevaux, elle a remporté la plupart des grandes épreuves du calendrier et a eu sous sa responsabilité des champions tels que Sigy, Bering, Hatoof, Ma Biche, Baiser Volé ou Spécial Duty. Elle s'est une nouvelle fois mise en évidence en 2013 en remportant le Prix de Diane Longines et le Prix de l'Arc de Triomphe avec la championne Trêve.

“En course, dit-elle. On est bien perçu si l’on gagne. Je ne suis pas féministe, bien que je pense que les femmes sont plus sentimentales avec les chevaux. Mais je n’ai jamais eu le moindre problème avec mes collègues masculins. Pour preuve, je suis la présidente des entraîneurs de France. En tant que telle, je siège au conseil d’administration de France Galop, ce qui me prend beaucoup de temps libre. Mon activité principale restant bien sûr mes chevaux et mes propriétaires.”

“Mon métier est fantastique. On vit à l’air libre dans la beauté permanente. C’est une passion magnifique : dure, physique, faite de détails constants et instinctifs, mais vraiment magnifique !”

Palmarès sélectif (courses de groupe 1 uniquement)

France

* Prix de l'Arc de Triomphe - Three Troïkas (1979) Trêve (2013)
* Prix du Jockey Club - Bering (1986)
* Prix de Diane - (3) - Harbour (1982), Egyptband (2000), Trêve (2013)
* Poule d'Essai des Poulains - (2) - Green Tune (1994), American Post (2004)
* Poule d'Essai des Pouliches - (6) - Three Troïkas (1979), Silvermine (1985),
Baiser Volé (1986), Ravinella (1988), Matiara (1995), Always Loyal (1997), Special Duty (2010)
* Prix de l'Abbaye de Longchamp - Kistena (1996)
* Critérium de Saint-Cloud - (3) - Poliglote (1994), Special Quest (1997), Full of Gold (2007)
* Prix de la Forêt - (5) - Ma Biche (1983), Septième Ciel (1990), Occupandiste (1997),
Dedication (2002), Etoile Montante (2003)
* Prix d'Ispahan - Green Tune (1995)
* Prix Jean-Luc Lagardère - (3) - Saint-Cyrien (1982), Okawango (2000), American Post (2003)
* Prix Jean Prat - (3) - Sillery (1991), Le Triton (1996), Rouvres (2002)
* Prix Marcel Boussac - (5) - Gold Splash (1992), Macoumba (1994), Loving Claim (1997),
Juvenia (1998), Proportional (2008),
* Prix Maurice de Gheest - (2) - Blue Note (1988), Anabaa (1996), Occupandiste (1997)
* Prix Robert Papin - (3)* - Ma Biche (1982), Baiser Volé (1985), Balawaki (1987)
* Prix Royal-Oak - Agent Double (1984)
* Prix Saint-Alary - (6) - Three Troïkas (1979), Harbour (1982), Fitnah (1985),
Rivière d'Or (1988), Treble (1991), Fidélité (2003)
* Prix de la Salamandre - (2) - Maximova (1982), Baiser Volé (1985)
* Prix Vermeille - Three Troïkas (1979), Trêve (2013)

* à quoi s'ajoutent deux victoires après la rétrogradation de la course en groupe 2

Angleterre
* 1000 Guinées - (3) - Ma Biche (1983), Ravinella (1987), Hatoof (1992), Special Duty (2010)
* Champion Stakes - Hatoof (1993)
* Cheveley Park Stakes - (3) - Ma Biche (1982), Ravinella (1987), Pas de Réponse (1996)
* Coronation Stakes - Gold Splash (1993)
* July Cup - Anabaa (1996)
* Racing Post Trophy - American Post (2003)
* Haydock Sprint Cup - African Rose (2008)

Canada
* E.P. Taylor Stakes - (3) - Reine Mathilde (1984), Devalois (1985), Hatoof (1992)

Allemagne
* Deutschland-Preis - Lydian (1981)

Singapour
* Krisflyer Sprint - Iron Mask (2001)

États-Unis
* Beverly D. Stakes - Hatoof (1994)
Ecrire un commentaire
Vous devez être identifié pour déposer un commentaire
Aucun commentaire déposé pour le moment.
Photos
Vidéos
chargement...
Profils en relation
Aucun profil en relation.
Commentaires
Aucun message.